FILIATIONS, OU LES ENFANTS DU SILENCE

 

Création : 2014

Texte : Leïla ANIS (Editions LANSMAN) et récits témoignages de Karim HAMMICHE

Mise en scène et adaptation : Karim HAMMICHE

Distribution : Leïla ANIS, Karim HAMMICHE, Benjamin GIBERT, Flore TAGUIEV, Eric MINETTE

Création musicale : Benjamin GIBERT

Création lumière : El Mekki ARRHIOUI

Scénographie : Eric MINETTE

 

Spectacle tout public / à partir de 12 ans / Durée : 1h15

 

Ce spectacle est un questionnement sur la construction identitaire, à travers notre rapport à
la filiation. D'une part, en tant que « fille » exilée, quel sens prend cette filiation ? Quelle
identité commune entre celle qui est partie et ceux qui sont restés ? Trouve-t-on une
continuité après la rupture du départ ? Une fil-iation par-delà l'exil ?


D'autre part, en tant que « fils » né après un exil forcé par une guerre, imposant l'abandon de
la terre, un aller simple pour l'inconnu, entraînant l'occultation, la mise sous silence du pays
fuit. Comment être alors le fils de cette mémoire amnésique, qui a laissé pourtant une tache
furieuse et indélébile sur des corps meurtris ? Que devient, en nous, cette colère venue d'un
passé enterré, que l'on résume à ce nom obscur de Harki ?
Dans ces deux trajectoires, y a-t-il une mémoire par-delà la fuite, le silence et la « double
absence »* de l'entre-deux terres ? L’entre Nord-Sud ? Quelle nouvelle identité peut germer
de l'oubli ? Quelle est l’identité commune et contradictoire des filles et des fils de nulle part,
nés d'une filiation accidentée ?


               

 

 

 

Ce spectacle est un témoignage à deux voix : Dessin d'une mémoire fragmentaire, tentative de reconstitution. Désir d'une parole apaisée pour colère mal cicatrisée, permettre aux ruptures du passé de donner vie à un nouveau souffle, de laver l’amertume. Le texte est mis en dialogue avec la musique, se fond avec elle, le texte devient tour à tour une partition musicale, et parfois il se tait. Le chant parle de nos sens, là où nos mots font silence. Nous cherchons avec Benjamin Gibert compositeur-interprète et Anne Davienne, chanteuse lyrique, jazz, une musique

vectrice de ce voyage initiatique.


Spectacle ludique, construit au temps présent de la représentation, dans une adresse directe aux spectateurs. En désobéissant aux conventions du théâtre, en cherchant diverses formes de représentation, partager un moment au présent et tenter de nous dire, de nous nommer. L’espace scénique comportera deux écrans, un écran de vidéo-projection pour raconter le passé (vidéo super 8), l’enfance, et un écran translucide pour écrire le présent, le dessiner, le peindre. Donner à écouter et voir deux espace-temps, l’espace se fera terrain de jeu, laboratoire d'identité.  

COPRODUCTIONS

SOUTIENS

Fabrique Ephéméride - Val-de-Reuil / La Fabrique des Petites Utopies - Grenoble / La Cimade - Festival Migrant'scène / MJC Village - St Martin d'Hères / La Cité - Maison de théâtre dans le cadre de la Biennale des Ecritures du réel. 

DOSSIER DE PRESENTATION

Compagnie de l'Oeil Brun, 19 rue Pastre - 28100 DREUX

HAMMICHE Karim / Metteur en scène : 06 20 32 51 55

mail: compagnieoeilbrun@gmail.com

 

  • Facebook Basic Black
  • YouTube Basic Black
  • SoundCloud Basic Black
photo+2+(c)+Eric+Minette.JPG